Flashball l'anti citoyen gilet jaune

Le «caractère irréversible des blessures» que peuvent occasionner les tirs de flashball «constitue indiscutablement une entrave au droit de manifester en ce que chaque individu se voit sérieusement dissuadé d’exercer son droit» écrit Mediapart sous la plume de HUGO LEMONNIER.

L’organisation de défense des droits de l’homme, mais également la CGT estiment que l’usage des lanceurs de balles de défense constitue une violation des libertés fondamentales. Ils réclament son interdiction temporaire et assignent l’État en justice. Une procédure en urgence, inédite à quelques jours de l’« acte XI » de la mobilisation des « gilets jaunes ».

Mâchoires cassées, membres fracturés, visages tuméfiés. Plus d’une centaine de blessés graves ont été recensés parmi les participants au mouvement des « gilets jaunes » Il y a une volonté de blesser pour punir les manifestants, pour faire peur à la population.

Flashball … une arme redoutable

Il est clair que ça fait des années que cette arme devrait être interdite d’usage. Avec la répression contre le mouvement des Gilets Jaunes, tout a pris de telles proportions que même les plus frileux des journalistes, organisations syndicales ou non gouvernementales se sentent désormais obliger de réagir.

Flashball, gazage et nassage sont sur un rond point

Mais il n’y a pas que les flashball qui soient des entraves à la liberté de manifester : le gazage (employé contre la population dans son ensemble, y compris les passants qui ne manifestent pas), le nassage (qui revient à effectuer des gardes à vue en plein air, sans motif), la BAC (en civil, sans matricule), les grenades de désencerclement (explosifs dangereux à base de TNT pouvant causer de graves blessures et traumatisantes) font aussi partie de l’arsenal répressif, dangereux et anti-démocratique.

Des syndicats endormis aux ordres de l’Elysée

Il a fallu qu’il y ait tant de blessés et tant de morts pour que le syndicat de la CGT se réveille pour être à coté de la ligue des droits de l’homme

Mais que foutiez-vous, bande de syndicalistes à la noix qui s’occupent plus de refaire le papier peint et la moquette des bureaux de Montreuil, plutôt que de dénoncer depuis le début, ces exactions contre le peuple ?

Si vous aviez fait votre travail, nous n’en serions pas là. Ce sont entre autre vos travailleurs qui défilent dans les rues, entre autre vos anciens adhérents qui se font casser la gueule, et qui sont emprisonnés par la suite … et vous, vous vous bougez seulement après deux mois de d’affrontements , de tabassage en règle et d’arrestation arbitraire. Pas étonnant que plus personne ne cotise dans de tels syndicats de fiotes vendus au pouvoir de l’exécutif.

Mais vous n’avez pas compris, syndicats de tafioles qu’il est trop tard, que personne ne vous fera confiance à l’avenir, ni comme vous d’ailleurs les politiciens de droite, mais surtout de gauche, vous les ex socialistes devenus complices avec LREM d’un tel dégât social et financier depuis 2012 sur la population.

Il y a fort à parier que le mouvement des gilets jaunes, ou un autre mouvement de citoyens révoltés réinventera la politique, car vous en êtes devenu aujourd’hui incapables.

Flashball : une entrave au droit de manifester 1

Suite à un dessin qui est passé sur FB qui rappelle que le droit de manifester est un droit fondamental, toutes les personnes possédant un bandeau noir, vous diront mon oeil !

CONTACT

Pour nous écrire … envoyez nous un email sur l'adresse suivante : citoyens.france30@gmail.com, nous vous contacterons au plus vite.

En cours d’envoi

©2019 Citoyens de France | Créé avec ❤️ par : W5D Productions | Web Agency Digitale en Occitanie

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?